• Les propriétés biomécaniques cornéennes influencent les résultats des mesures et des procédures oculaires et peuvent détenir des indices pour le diagnostic et pour la prise en charge de certaines maladies oculaires. Jusqu’à maintenant, l’évaluation des propriétés des tissus cornéens était impossible, restreignant ainsi les praticiens et les chercheurs à effectuer des mesures des aspects purement géométriques de la cornée, tels que son épaisseur et sa topographie.

    L’Analyseur de la réponse oculaire de Reichert permet une nouvelle mesure des propriétés des tissus cornéens appelée hystérésis cornéenne (CH) qui résulte de la résistance visqueuse du tissu cornéen.